#France2025 : Quels stades ?

Nous sommes en octobre 2020, la RLIF vient d'accorder à l’unanimité à la France les droits d'organiser la Coupe du Monde de rugby à XIII en 2025.  #france 2025 devient une réalité. Place à la sélection des stades

Les Probables

  • Perpignan, Stade Aim  Gilbert Brutus (13 000 places)
  • Toulouse, Stade Ernest Wallon (19 000 places)
  • Carcassonne, Stade Albert Domec (10 000 places)
  • Avignon, Parc des Sports (17 500 places)

Ce sont les quatre villes, les quatre stades qui ont tous fait la preuve depuis dix ou quinze ans de leur capacité d’accueillir les grands événements treizistes devant plusieurs milliers de spectateurs (match des Dragons, finales de Coupe ou du Championnat, matchs internationaux). Ces quatre-là me semblent indispensables à toute coupe du monde organisée en France.

Un mot sur Avignon, qui certes n'est pas située en Occitanie, mais dont le statut dans le panorama treiziste, les succès populaires qui y ont été enregistrés, notamment durant la Coupe du Monde 2013, la rendent également incontournable à mes yeux.

Les Possibles

  • Albi, Stadium Municipal (13 000 places)
  • Montauban, Sapiac (12 000 places)
  • Castres, Stade Pierre Fabre (12 500 places)
  • Narbonne, Parc des Sports et de l'Amitié (12 000 places)
  • Béziers, Stade de la Méditerranée (18 500 places)
  • Montpellier, GGL Stadium (16 000 places)
  • Nîmes, Nouveau Stade (15 000 places)
  • Rodez, Stade Paul Lignon (9 000 places), après rénovation
  • Agen, Stade Armandie (14 000 places)

Avec 16 équipes et seulement 24 matchs durant la phase de groupe, (si la formule est à l'identique de celle de 2021), le mondial 2025 ne nécessiterait pas une logistique démesurée, ni pléthore de stades. Trois ou quatre sites supplémentaires aux quatre premiers retenus semblent suffisant pour assurer le bon déroulé des premiers matchs. Il n'y à aucune raison de suivre l'exemple des Coupe du Monde australiennes ou anglaises  et de s'éparpiller sur une quinzaine de sites.

La région Occitanie compte largement assez d’infrastructures pour compléter à elle seule l'offre de stades. Seul Agen, me semble une option envisageable en dehors de la région de part sa proximité géographique et de l'ancrage treiziste historique dans le département grâce à Villeneuve sur Lot.

Les grands stades

  • Toulouse, Stadium municipal (33 000 places)
  • Montpellier, Nouveau stade (30 000 places)

En restant en Occitanie, seuls deux stades sont à même de recevoir le match d'ouverture, les demies ainsi que la finale: le Stadium de Toulouse et le nouveau stade de football de Montpellier (30 000 places) qui devrait ouvrir d'ici 2022 ou 2023.

Evidemment, nous sommes assez loin des 75 000 places de Old Trafford qui a accueilli la finale 2013 et accueillera encore celle de 2021. La comparaison se fait moins douloureuse si l'on veut bien se souvenir que la finale de l'édition 2017 s'est déroulée devant 40 000 supporters à Brisbane (dans un stade de 52 000 places) et que ce même stade n'avait attiré que 22 000 supporters lors de la demie-finale.

A priori, le dernier quarré, la France ne devrait pas en voir la couleur. Il est sans doute vain de croire à une arrivée massive de 'Treizix' accourus au secours de la victoire en cours de compétition. 30 000 places semblent ainsi une jauge à la fois satisfaisante et réaliste, notamment pour la finale (1/3 de treizistes, 1/3 de curieux alléchés par l’événement, et 1/3 de supporters étrangers, selon la célèbre règle des trois tiers que je viens d'inventer à l'instant).

L'hypothèse d'un coup parisien

Une candidature française peut-elle se passer de sa capitale ? Si il me semble parfaitement inutile d'avoir des match à Paris uniquement pour la forme, un coup médiatique à Paris pour l'ouverture est peut-être envisageable, en comptant notamment sur un afflux massif de touristes/supporters anglais.

Selon une idée vue sur Twitter :

Un coup sans lendemain, certes, mais qui rappellerait celui de 2013 où le Millennium Stadium de Cardiff avait reçu le match d'ouverture des Gallois et dans la foulée la rencontre au sommet Angleterre-Australie, avant de disparaître du reste de la compétition.

Dans la perspective d'un match d'ouverture (et de la cérémonie qui va avec), l'Arena du Racing aurait également l'avantage de sa modernité et de ses possibilités en matière de spectacle. Cela reste une hypothèse, une option. Je ne la retiendrais pas ici, mais elle mérite d'être citée.

Ma sélection personnelle

Une sélection qui ne se veut en aucun cas définitive. Pour cette hypothétique coupe du monde, je retiens 8 villes et 10 enceintes.

Cette sélection est basée sur l’hypothèse raisonnable d'un XIII de France qui arriverait jusqu'en quart de finale et d'une formule identique à celle de 2021 (quatre groupes de quatre équipes suivis d'une phase finale classique, soit 31 rencontres).

Le principe du double-header inauguré durant la Coupe du Monde 2013 pour le match d'ouverture et les demie-finales, mais absent en 2017 serait retenu de nouveau en 2025 pour les demie-finales. L’Angleterre et ses supporters n'ayant pas le don d'ubiquité,  cette solution semble être la meilleure pour s'assurer que les deux demie-finales puissent se jouer devant une assistance raisonnable (au moins 20 000 spectateurs).

Phase de groupe (24 matchs)

  • Stade Gilbert Brutus, 4 matchs
  • Stade Albert Domec, 3 matchs
  • Stadium d'Albi, 3 matchs
  • Stade Ernest-Wallon,  4 matchs dont deux du XIII de France
  • Parc des Sports d'Avignon, 3 matchs de groupe dont un du XIII de France
  • Stade Armande, 3 matchs
  • Stade de la Méditerranée, 2 matchs
  • GGL Stadium, 2 matchs

Phase finale (7 matchs)

  • Stade Ernest-Wallon, quart
  • Stadium Municipal de Toulouse, finale
  • Stade Louis Nicollin, quart, demie (double header)
  • Parc des Sports d'Avignon, quart
  • Stade de la Méditerranée, quart

Toutes les villes accueilleraient ainsi un minimum de deux matchs et un maximum de quatre, sauf Toulouse et Montpellier qui recevraient respectivement six et cinq rencontres. Quelque soient les options retenues, ces deux aires urbaines étant de très loin les principales de la région, leur rôle sera nécessairement prépondérant dans une telle aventure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.