La Première Coupe de France de Rugby (1919-1921)

Sur une idée du journal Lecture pour Tous, la Coupe de France de Football Association est née à la fin de l’année 1916 et lancée à l’automne 1917, cette compétition connaîtra le succès que l’on sait. Quant à l’autre football, celui qui se joue avec un ballon ovale, il aura tenté sans succès de créer sa propre coupe de France. Officiellement, l’histoire débute en 1937, mais une première Coupe de France de rugby a existé de 1919 à 1921.


Un challenge parmi d’autres ?

Comme pour le football, l’idée d’une Coupe de France nait au sein de la presse. Le Petit Journal, l’un des plus grands quotidiens français au début du XXe siècle et qui tire encore en 1919 à 400 000 exemplaires, en est à l’origine. Le quotidien souhaite marquer à sa manière le retour de l’Alsace Lorraine à la France en organisant à Strasbourg une grande fête sportive qui donnerait au public alsacien l’occasion de découvrir deux nouveaux sports jusque-là pratiquement inconnus : le rugby et le cross country

« Aujourd’hui commencent à Strasbourg les Pâques Sportives du Petit Journal offertes à nos frères d’Alsace et de Lorraine pour leur démonter toute la belle valeur et la foi sportive de notre jeunesse française dont le sang généreux fut versé pour leur délivrance » Le Petit Journal, 27 avril 1919

Pour la partie rugby, le quotidien met sur pied une rencontre pour le moins prestigieuse entre le Champion de France (qui est en fait le récent vainqueur de la Coupe de l’Espérance 1919), le Stadoceste Tarbais, et l’Equipe de France qui se prépare à affronter les Néo-Zélandais deux semaines plus tard. Le match se joue sur le Stade du Tivoli de l’AS Strasbourgeoise, club doyen du football alsacien et qui possède le meilleur ground de la région.

L’affiche est prestigieuse, mais le nom que lui donne le journal encore plus: Coupe de France. La France du rugby compte de nombreux challenges en tout genre, celui-ci se démarque par la qualité des équipes et par son nom qui lui confère un vernis d’officialité.

De très nombreux képis garnissaient le terrain de l’AS Strasbourgeoise

Cette première édition de la Coupe de France se termine sur un score de parité 19-19, mais pas sans polémique. Alors que le Stado domine la fin de la rencontre, l’arbitre siffle la fin match plusieurs minutes avant la fin du temps réglementaire. Les joueurs tarbais demandent à ce que l’on joue au moins des prolongations afin de désigner un vainqueur, ce qu’on leur refuse. Certains penseront qu’il valait sans doute mieux pour l’honneur de la sélection nationale qu’une simple équipe de club ne l’emporte sur elle…

Le Petit Journal, lui, célèbre avec forces le succès de la rencontre. Sans se priver d’un certain sens de l’exagération, il évoque d’une foule considérable de plus de 10 000 personnes. Pour autant, il semble que l’évènement n’ait guère intéressé les Alsaciens. Le public est pour l’essentiel composé de militaires et de méridionaux venus pour l’occasion.

Sans gagnant sur le pré, le trophée a tout de même un vainqueur. Quelques jours après la remontre, on apprend ainsi dans la presse que le Comité rugby de l’USFSA déclare le Stado détenteur du Trophée crée par le Petit Journal.  Reste que le trophée, le club bigourdan ne le verra jamais, l’Union n’ayant jamais jugé bon de l’envoyer au premier club vainqueur de la Coupe de France.

Une Coupe morte-née

La compétition est renouvelée pour la saison suivante, toujours selon le même procédé et toujours organisée par le Petit Journal. De nouveau, le Stadoceste doit lutter contre l’équipe de France, mais cette fois-ci les Tarbais peuvent réellement se déclarer « champions de France » ayant soulevés le Bouclier de Brennus quelques jours auparavant.

Le Terrain de Sarrouilles qui a accueilli la finale 1920

La deuxième Coupe de France a lieu le 9 mai 1920 sur le terrain des Tarbais à Sarrouilles. Les joueurs pyrénéens s’inclinent 6à 8 (essais de Sebedio et Jaurégny pour le XV de France). Les mêmes remarques que l’année précédente se font jour, beaucoup pensent que dans cette Coupe de France première version, tout est fait pour éviter la défaite du XV de France qui serait certainement jugée déshonorante.

Pour l’épreuve 1921, la compétition accueille un nouveau concurrent : l’US Perpignanaise qui vient de remporter son second titre national après celui de 1914. Ce sera la troisième et dernière édition de la Coupe de France.

Octave Léry, premier président de la FFR et éphémère arbitre

Venus de tout le département, 12.000 spectateurs échaudés se retrouvent au Stade de la Route de Thuir (actuel Stade Jean Laffon). Au fur et à mesure qu’avance le match, le mécontentement envers l’arbitrage d’Octave Léry – qui n’est autre que le Président de la toute récente Fédération Française de Rugby  – grandit.

A la 65e minute, un afficionado un peu plus véhément que les autres jette une bouteille sur Léry et le blesse au front. L’arbitre de la rencontre est contraint de quitter le terrain et trouve refuge dans un local près du terrain dont quelques supporters catalans commencent à faire le siège quand d’autres envahissent le terrain. Des gendarmes à cheval sont appelés pour évacuer la troupe des mécontents.

Le match ne reprendra pas et se termine sur un score de 14 à 8 pour l’Equipe de France. C’est sur ce triste spectacle que la Coupe de France première version tire sa révérence.

L’idée d’une Coupe de France de rugby renaitra dans les années 30. D’abord pensée comme une compétition entre clubs sur le modèle du football elle se déroulera en 1937 sous la forme d’une coupe entre Comités régionaux. Puis on verra les clubs succéder aux équipes régionales. Les formules y étant presque aussi nombreuses que les éditions (20). Officiellement, la Coupe de France de rugby née en 1937 s’est achevée le 1er juin 2000 sur une victoire du Biarritz Olympique contre le CA Brive.


Les Résultats de la Coupe de France

  • 1919 Stadoceste Tarbais vs Sélection française à Strasbourg : 19-19
  • 1920 Stadoceste Tarbais vs Sélection française à Tarbes : 6-8
  • 1921 US Perpignan vs Sélection française à Perpignan : 8-14

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.