Quelle est la plus petite ville à avoir remporté une Coupe d’Europe ?

Voilà une question qui très probablement vous tient éveillé la nuit. Essayons d’y répondre sport par sport (spoiler: non, ce n’est pas Orthez).

Quelques précisions

  • Entre nos 35 000 et quelques communes et les 98 municipalités danoises, la définition d’une ‘ville’ peut varier énormément d’un pays à l’autre.
  • Seuls les sports collectifs professionnels on été pris en compte ici. Pas de Coupe d’Europe de baseball ou de hockey féminin, ni de sports individuels joués en équipe comme le tennis de table ou le judo.
  • Les Coupes d’Europe qui ne sont que des tournois qualificatifs pour les véritables Coupes d’Europe (comme feu, la Coupe Intertoto) n’ont pas été  retenus non plus
  • Autant que possible, les chiffres de population données ici sont ceux de la ville au moment de la victoire.

Nous somme d’accord ? Allons-y.

Football (Malines 🇧🇪)

  • S’il existe une compétition réservée aux grandes métropoles européennes, c’est bien la Ligue des Champions, ex Coupe d’Europe des Clubs Champions. Ici, à moins d’un million d’habitants, on n’existe généralement pas. le PSV Eindhoven (190 000 habitants), vainqueur en 1988 de la Coupe aux Grandes oreilles en est la plus belle exception.
  • Plus ouvertes, les anciennes Coupes de l’UEFA et des Vainqueurs de Coupe ont régulièrement sacré des villes moyennes. Malines sur la côte flamande, vainqueur de la C2 également en 1988, est la plus petite ville (76 000 h.) a avoir remporté une Coupe d’Europe. Bastia, finaliste en 1978 de la C3 et Monaco en 1992 de la C2 sont les deux plus petites villes a avoir participé à une finale.
  • Crée en 2001, la Ligue des Champions féminine n’a pour l’heure sacré que 7 champions, Umeå en Suède fait office de petite commune ici par rapport à Lyon ou aux grandes villes allemandes qui ont également remporté le trophée.

Rugby (Auch 🇫🇷)

  • Vous vous souvenez du Bouclier Européen ? Les 21 000 Auscitains, eux, s’en souviennent. Enfin, peut-être. Le FC Auch, qui allait être relégué en Pro D2 cette saison, a en effet en 2005 remporté la troisième et dernière édition de cette C3 à la mode rugby. Presque aussi peu peuplé qu’Auch, Biarritz a triomphé en finale du Challenge Européen en 2002.
  • Chez les grands, les vrais, on n’a pas fait mieux que Brive et ses 49 000 habitants vainqueurs de la deuxième édition de la H Cup en 1997.

Basket (Godella 🇪🇸)

  • L’Euroligue, qui ne portait pas encore ce nom, a été remportée à deux reprises par l’équipe italienne de Cantù en 1982 et 1983. La ville lombarde comptait alors 36 700 individus. Varese et Limoges sont les deux seules autres villes de moins de 100 000 habitants à avoir remporté le trophée majeur du basket européen.
  • Nous arrivons à Orthez enfin ! En 1984, à peu près 11 000 orthéziens avaient célébré la victoire de l’Elan Béarnais dans feu la Coupe Korac. Jamais, une aussi petite ville n’a gagné une Coupe d’Europe en basket masculin.
  • Chez les feminines, Godella (9.600 h.), petite citée de la Communauté de Valence encore moins peuplée que la cité béarnaise, a décroché l’équivalent féminin de l’Euroligue en 1992 et 1993. En 2012, un nouveau club, le Ros Caceres, fondé dans la même ville, remporta cette même compétition, mais avait entre temps déménagé à Valence.

Water-polo (Recco 🇮🇹)

  • Vous ne le savez sans doute pas, mais Pro Recco est le plus grand club du polo mondial. Les Italiens ont remporté à 33 fois le championnat national et 8 fois la Ligue des Champions, plus que n’importe quelle autre équipe. La ville ne comptait pourtant guère plus de 6 000 habitants à l’heure de la première victoire européenne en 1965.
  • Au Montenegro, Kotor* (23 000 h.) possède deux clubs de haut niveau, dont l’un le VA Cattaro a remporté en 2010 la Coupe de la LEN et l’autre, Primorac, la Ligue des Champions l’année précédente. Si Kotor n’est pas la plus petite ville a avoir gagné une coupe européenne, elle est la seule de cette taille dont deux clubs différents ont réalisés cet exploit.
Le bassin de Recco

Volley (Sumirago 🇮🇹)

  • Seul club allemand vainqueur depuis 50 ans de la Ligue des Champions, le VfB Friedrichshafen est aussi celui issu de la plus petite ville (58 000 h.). A l’échelon inférieur, on tombe sur Falconara Marittima, une cité balnéaire d’un peu moins de 30 000 habitants, dont le club a remporté la Coupe de la CEV en 1986.
  • Dans les compétions féminines, on retrouve également des clubs italiens. Très récemment en 2016, Casalmaggiore (15 500 h) a remporté la Ligue des Champions. Mieux encore, la toute petite commune lombarde de Sumirago a soulevé la Challenge Cup en 1995. Le village comptait alors 5 500 âmes.

Handball (Großwallstadt 🇩🇪)

  • En Bavière, Großwallstadt et ses 3 500 habitants, s’imposent dans les années 70 sur la scène allemande d’abord, puis européenne, remportant coup sur coup la Coupe d’Europe des Clubs Champions en 1979 et 1980. La Coupe de l’EHF s’est ajoutée au palmarès du club en 1984. Le club a même atteint à deux reprises la Coupe des Vainqueurs de Coupe et aurait ainsi pu réaliser un grand chelem incroyable pour une commune de cette taille
  • Non loin de la Bavière, en Autriche, Maria Enzersdorf et ses presque 10 000 âmes feraient presque figure de grande ville. Le club d’Hypo Niederösterreich y a remporté 8 Ligues des Champions, presque successivement entre 1989 et 2000.
Das waren noch Zeiten: Der TV Großwallstadt bekommt 1980 den Supercup überreicht. Vorbei. Jetzt ist der Verein nur noch zweitklassig.
1979, Großwallstadt remporte son premier trophée européen

Rink Hockey (Sant Hipòlit de Voltregà 🇪🇸)

  • Qui dit sport mineur, dit villes de moindre importance. A l’exception des sections hockey des grands clubs omnisports portugais ou espagnols (FC Porto, Benfica Lisbonne, FC Barcelone), ce sport est surtout le fait de petites villes. Parmi celles-ci, on retiendra Sant Hipòlit de Voltregà, petit bourg de Catalogne qui a triomphé à quatre reprises en Coupe d’Europe, la première fois, en 1966. On y comptait alors à peine 2 500 individus.
L’actuelle salle de Voltregà. Le Village y loge

Hockey sur glace (Quinto 🇨🇭)

  • Bienvenue dans la commune de Quinto dans le Tessin italophone. Dans ce bout de vallée, on compte à peine 1 000 habitants, mais un grand club professionnel de hockey: le HC Ambrì-Piotta. L’équipe tressinoise a remporté en 1999 et 2000 la Coupe Continentale. Voilà donc le grand vainqueur de notre concours.
  • Contrairement à d’autres clubs cités dans cet article, le club d’Ambrì-Piotta est toujours bien vivant aujourd’hui et peut compter sur un des publics les plus fidèles de la ligue suisse. Une nouvelle patinoire de 7 000 places, soit 7 fois la taille du village, est d’ailleurs actuellement en construction. Sur ce point également, personne ne peut rivaliser avec Ambrì-Piotta.


Les 10 plus petites villes vainqueurs d’une Coupe d’Europe


* La population municipale de Kotor compte l’ensemble de la population de la baie du même nom. La ville à proprement parler ne possède que 1 000 âmes à peine.

About the author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.